antilope

antilope [ ɑ̃tilɔp ] n. f.
• 1622; angl. antelope (1596), empr. à l'a. fr. antelop « animal fabuleux » (XIIIe); du lat. médiév. ant(h)alopus
Mammifère ruminant (bovidés), aux pattes grêles et aux longues cornes arquées. Antilopes d'Asie ( nilgaut, saïga) , d'Afrique ( algazelle, bubale, cob, damalisque, gnou, impala, oryx, springbok) .

antilope nom féminin (latin médiéval antholops, animal fabuleux, du grec byzantin antholôps) Nom commun à de nombreux bovidés sauvages de la savane ou de la steppe chaude, au régime herbivore, vivant en troupes et de couleur souvent brune. (Principaux types : céphalophe, coudou, dik-dik, éland du Cap, gazelle, gérénuk, gnou, oryx, saïga, etc.) Peausserie fine et souple obtenue à partir d'une peau d'antilope ou de gazelle.

antilope
n. f. Bovidé à cornes creuses, répandu en Afrique et en Inde, dont il existe de nombreuses espèces, leur taille variant de celle du lièvre à celle du boeuf. Antilope rouanne: V. hippotrague. Antilope royale: la plus petite des antilopes.

⇒ANTILOPE, subst. fém.
A.— ZOOL. Genre de mammifères de la famille des ruminants à cornes creuses effilées en forme de lyre, remarquables par la vitesse et la légèreté de la course :
1. Si j'étais savant, j'affirmerais que l'isard n'est autre chose que le chamois, passé des Alpes sur les Pyrénées. Je relierais le chamois à la gazelle du Sahara, celle-ci à l'antilope des plateaux de l'Asie, et je montrerais un organisme unique adapté à chaque sol et à chaque climat, avec une prévision admirable. Partout au reste même finesse d'odorat et d'ouïe, même portée de vue au service d'un pressentiment instinctif égal. Partout vélocité incomparable; partout timidité et sociabilité. Enfin, là-bas comme ici, destin pareil, celui d'être livré en proie à tous les dévorants...
PESQUIDOUX, Chez nous, t. 1, 1921, p. 31.
SYNT. Bond, cornes, museau, peau, traces, troupeau, viande d'antilopes; chasseur d'antilope; antilope bleue, grise, rayée.
P. métaph. Yeux d'antilope, timidité d'antilope :
2. ... la magnificence paradoxale de sa chevelure en désordre, le sombre velours de ses adorables yeux d'antilope où naufrageait la lumière, et ce visage de chrétienne dévorée que la chaude pluie des larmes semblait avoir essuyé de sa pâleur, — tout cela donnait l'impression du rêve...
BLOY, La Femme pauvre, 1897, p. 50.
B.— P. méton. La peau de cet animal. Sac en antilope, gant en antilope véritable.
Spéc., MODES. Feutre antilope :
3. 4° Le feutre antilope, appelé à tort « feutre », est un taupé rasé des deux côtés; son grain est très fin.
J. COULON, Technol. gén. pour la modiste, 1951, p. 24.
DÉR. Antilopidés, subst. masc. plur. Sous-famille de mammifères bovidés. Synon. antilopinés, antilopes. 1re attest. 1955 (TEILHARD DE CHARDIN, Le Phénomène humain, p. 134); suff. -idé.
PRONONC. :[]. Enq. ://.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. 1262-1268 antelu, var. antelop « animal fabuleux » (BRUN. LATINI, Tres., p. 226, Chabaille ds GDF., s.v. antelu : Antelu est une tres fiere beste que nus hom ne puet consuirre ne prenre par aucuns enging; car ses cornes sont grans et a maniere de scie qui taillent et brisent toz engins et toz las, et tranchent les grans arbres) — 1430 antelope (Chr. de la Pucelle, 467 ds GDF. Compl.); 2. 1607 (d'apr. Lar. lang. fr.); 1754 « mammifère ruminant » (AUBERT DE LA CHESNAYE-DESBOIS, Système naturel du règne animal, t. 1, p. 11 cité par ARV. ds Fr. mod., t. 17, p. 129 : Gazelle ou Antilope, tragus strepsiceros, Gazelle. La Gazelle d'Afrique a les cornes noires et de la figure de celles de l'Oryx des Anciens, torses et ridées tout autour).
1 issu du lat. médiév. antalopus, antholops, Pierre DAMIEN, av. 1072 d'apr. NED, empr. à un gr. byz. , Eustache d'Antioche, 336, ibid.; 2 empr. à l'angl. antelope (1673, TOPSELL, Four-footed Beasts, I ds NED) lui-même empr. à l'a. français.
STAT. — Fréq. abs. littér. : Antilope. 111. Antilopidé. 1.
BBG. — ARVEILLER (R.). Contribution à l'ét. des termes de voyage en fr. (1505-1722). Paris, 1963, pp. 54-55. — BAL.-MAQ. 1968. — BARB. Infl. 1919, p. 22. — BARB. Loan-words 1921, p. 254. — BEHRENS Engl. 1927, p. 61. — Bible 1912. — BOUILLET 1859. — Curiosités étymol. : n. d'anim. Vie Lang. 1969, n° 206, p. 275. — PRIVAT-FOC. 1870. — SPR. 1967.

antilope [ɑ̃tilɔp] n. f.
ÉTYM. 1754, in Höfler; attestation isolée, 1622; angl. antelope, 1596 (antelopis, v. 1430), empr. à l'anc. franç. antelop, antelu « animal fabuleux », XIIIe, B. Latini, du lat. médiéval ant(h)alopus, du grec byz. antholops.
1 Mammifère ruminant (Antilopinés) au corps svelte, aux hautes pattes grêles, à cornes creuses, spiralées chez le mâle. aussi Algazelle, bubale, gnou, nilgaut, saïga. || Bonds d'antilope. || Cornes d'antilopes.
0 Un de nos porteurs nous signale un troupeau d'antilopes. À deux cents mètres de la route l'œil distingue, parmi les herbes, des taches blondes, une vingtaine (…)
Gide, Voyage au Congo, in Souvenirs, Pl., p. 805.
(En franç. d'Afrique). || Antilope-cheval : grande antilope (Hippotragus equinus) à crinière. || Antilope-royale : petite antilope (Neotragus batesi) de la forêt (d'après I. F. .A.).
tableau Noms de mammifères.
2 Par ext. La peau de ce mammifère. || Sac en antilope. || Fourniture d'antilopes dans une peausserie.
DÉR. Antilopinés ou antilopidés.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Antílope — Saltar a navegación, búsqueda Impala …   Wikipedia Español

  • Antilope — Sf (ein gehörntes Huftier) per. Wortschatz fach. (19. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. antilope und ndl. antilope, diese aus ne. antelope; als zoologische Bezeichnung war das Wort seit dem 18. Jh. festgelegt. Die weitere Herkunft und das… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Antilope — Antilope: Der im Dt. seit dem 18./19. Jh. bezeugte Name des gehörnten Huftieres (Asiens und besonders Afrikas) geht zurück auf den Namen eines Fabeltiers mgriech. anthólōps (> mlat. ant‹h›alopus), der wörtlich »Blumenauge« bedeutet (zu griech …   Das Herkunftswörterbuch

  • antílope — sustantivo masculino 1. (macho y hembra) Antilope cervicapra. Mamífero rumiante de cuerpo delgado, patas largas y finas y, en los machos, cuernos en espiral. 2. (en plural) Género de estos animales …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • antílope — (Del fr. antilope, este del ingl. antelope, este del b. lat. antilops, opis, y este del gr. ἀνθάλωψ, ἀνθάλοπος, nombre de un animal mal conocido o fabuloso). m. Cada uno de los mamíferos rumiantes de cornamenta persistente en la que el núcleo… …   Diccionario de la lengua española

  • Antilōpe — (angeblich von Antholops, Blumenauge, wegen der schönen Augen dieser Thiere); 1) Gattung aus der Ordnung der Wiederkäuer u. der Ordnung der Hornthiere, meist schlanke, schön gebaute, schnelle, starke u. scheue Thiere, in ihrer Gestatt theils den… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Antilope — Antilope, eine Gattung der Säugethiere zur Ordnung der Wiederkäuer gehörig. Es sind schlankgebildete, hirschähnliche Thiere, schnell und zierlich in ihren Bewegungen; die meisten haben Thränengruben wie die Hirsche, hohle Hörner von fester… …   Herders Conversations-Lexikon

  • antílope — s. m. [Zoologia] Mamífero ruminante, cavicórneo, de que há muitas espécies …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • antilopė — antilòpė dkt. Medžióti antilopès …   Bendrinės lietuvių kalbos žodyno antraštynas

  • Antilope — Pour les articles homonymes, voir Antilope (genre) pour le genre. Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme «  Antilope  » s applique en français à plusieurs taxons distincts …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.